Boulogne Ile Seguin : 50 000 Boulonnais ont dit NON aux projets de Jean Nouvel

par ksf  -  18 Décembre 2012, 11:05  -  #Politique

 

En refusant massivement de voter pour l'un des 3 projets de construction tout béton de Jean Nouvel sur l'île Seguin (17 500 votants sur 67 120 inscrits sur les listes électorales), plus de 50 000 Boulonnais ont fait preuve de clairvoyance, d'exigence, et d'indépendance intellectuelle, malgré le matraquage publicitaire hors-norme orchestré par l'équipe du maire de Boulogne. A ce propos, on attend toujours de connaître le coût de cette campagne (plusieurs distributions en boîtes aux lettres, publicité sur les bus, sur la Grand Place, etc) !!

 

Depuis le résultat du vote, le maire de Boulogne crie victoire et vire le directeur général des services la ville, qui aurait refusé de cautionner la consultation sur l'île Seguin. Jean Nouvel se targue de pouvoir lancer son "chantier" sur l'Île Seguin, alors que de nombreux recours d'associations pour faire respecter le Plan Local d'Urbanisme, limité à 175 000 m2, sont toujours en cours. Et la plupart des votants, souvent les plus âgés, rencontrés dimanche dernier, (date limite du vote), au marché Escudier, ont fait part de leur mécontentement notamment concernant les tours et ces jardins sous verrière. "Mais il fallait voter, n'est-ce pas ?". "Je pensais que nous devions absolument voter pour l'un de ces projets, si j'avais su...". "Vous avez vu tous ces chantiers dans Boulogne et la ville est de plus en plus sale !". Bref, un manque de compréhension pour nombre de Boulonnais, pour qui voter est un geste citoyen, mais qui n'ont pas compris pourquoi il n'y avait pas d'autre solution que les 3 projets de Jean Nouvel...

 

En parallèle, Pierre-Mathieu Duhamel, Jean-Pierre Fourcade, et Thierry Solère, le député UMP de Boulogne, qui défendent un projet très différent de celui de la mairie actuelle, prônant la dédensification de l’Ile. "Nous voulons revenir au PLU précédent qui prévoyait 175.000 mètres carrés à construire", prévient PM Duhamel. Le projet est de faire de l’Ile un lieu d’habitation avec jardin et université et surtout pas un quartier d’affaires.

"Il y a 130.000 mètres carrés de bureaux vides sur la commune dont l’essentiel sont situés dans le Trapèze, situé en face de l’Ile Séguin. D’ici deux ans, 200.000 mètres carrés supplémentaires arriveront sur le marché avec la fin du programme Trapèze, on ne va pas en rajouter", prévient Duhamel. Les deux projets seront vite confrontés au choix des urnes, puisque les élections municipales de 2014 permettront aux Boulonnais de s'exprimer à nouveau, en toute conformité, lors d'un vote qui prendra en compte le vote Blanc.

 

Aujourd'hui, 50 123 électeurs ont dit NON au bétonnage de l'Île Seguin, NON à la construction de tours de bureaux, NON à une consultation verrouillée, NON à un vote sans valeur légale, NON aux projets tout béton de Jean Nouvel et PC Baguet.

En 2014, les Boulonnais diront NON à une seconde mandature de Monsieur Baguet, qui décidément, n'entend pas ses administrés, qui l'avaient élu sur une ligne de projets toute autre.

 

 

Plus d'Infos : http://www.sauvonslileseguin.com/apres-l’ile-seguin-jean-nouvel-veut-planter-ses-tours-a-paris/

 

ile-seguin-projet-artistique-trapeze-jean-nouvel-architect.jpg

 

Autour de Boulogne, quelques îles préservées des la densification

Ile de la Commune

Ile-de-la-Commune-Maison-Lafitte.JPG


Ile des Impressionistes

Impressionistes-Chatou.jpg

 

Ile de la Jatte

images.jpeg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :