Marianne l'Histoire, l'École de la République, sos Billancourt

par ksf  -  12 Octobre 2011, 17:14  -  #Politique

 

couverture-histoire

Le dernier Hors-Série de Marianne l'Histoire, consacré à l'école de la République, met en exergue l'École Billancourt. Et cet article tombe bien car un projet de Pierre-Christophe Baguet, maire de Boulogne vise à détruire, pour reconstruire l'école billancourt, une école centenaire, - récemment ravalée -, qui ne menace vraiment pas de s'écrouler. L'école est par ailleurs inscrite au patrimoine municipal.

 

Mais, le dessein du maire, -du moins de ce que l'on peut en lire dans la délibération du Conseil Municipal du 12 mai 2011- présente une omission… Laquelle ? L'intention de vendre à des promoteurs, une partie du terrain de l'école, à des fins qui, selon toute vraisemblance, ne semblent pas mues par un besoin viscéral de sauver l'éducation nationale. 

 

Et de six !… En plus des cinq tours en projet à construire sur l'Ile Seguin, si dans cette cour d'école pousse encore du béton. Et Boulogne deviendra demain un blockhaus ?!

 

Alors, quel est l'enjeu réel de toutes ces décisions bornées ? 

 

De facto, nul ne sait vraiment, puisque les débats tournent en rond, achoppent sur les questions essentielles, et la cloche sonne la fin de la récrée du conseil municipal. Associations, administrés, élus d'opposition ou démissionnaires, se font bouter et balader à la moindre question par le maire. Pourtant deux questions sont essentielles :

 

1- Quel est le projet réel ? 

2- Pourquoi aucune information ne filtre ?

 

L'école Billancourt tient debout, aucun accident n'a jamais été à déplorer, et surtout la Commission Communale pour la Sécurité contre les risques incendies et les risques de panique dans établissements recevants du public, a émis un avis favorable à la poursuite des activités de l'établissement en mars dernier. 

Je réitère, comme beaucoup d'autres avant moi, cette simple question : quelles sont les motivations d'un tel projet ?


Que cette école soit remise aux normes, qu'elle soit adaptée, voire réhabilitée, éventuellement, et notamment sur-élevée, et qu'elle soit accessible aux handicapés, est une bonne chose. Mais est-il besoin pour cela de la détruire ?! Par ailleurs, pourquoi couper la cour d'école et vendre la parcelle à des promoteurs ? Le taulier serait-il un peu piffre ou pétri d'envie de postérité ?

 

Le plan de l'intéri-maire est simple, on détruit et on reconstruit. Et tout est facilité par l'article 5, inclus dans la délibération du conseil municipal du 12 mai 2011, précisant que "Le maire est autorisé à signer tous documents administratifs permettant la réalisation de cette opération, notamment permis de démolir, permis de construire, permis d’aménager, déclaration préalable".

 Le maire de Boulogne décide ainsi, envers et contre tous, ce que doit être notre ville, sans écouter les voix de plus en plus nombreuses et de plus en plus fortes qui s'élèvent contre son projet. 

Des voix qui n'auront pas d'extinction tant qu'elles n'auront pas de réponses sérieuses et intelligibles à leurs questions légitimes. 

 

Pour en savoir plus sur la délibération du 12 mai :

http://ecolebillancourt.wordpress.com/2011/05/23/ce-que-dit-la-deliberation-du-12-mai/ 

 

Lien pétition :

hhttp://www.ipetitions.com/petition/ecole-billancourt/

 

Ecole-Billancourt.jpg

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :