La musique adoucit, et pas que les moeurs

par ksf  -  3 Décembre 2009, 18:58  -  #Art

J'ai envie de vous parler du "Jardin de Celibidache", un film documentaire réalisé par Serge Ioan Celebidachi, fils du Maestro Sergiu Celibidache -il n'y a pas de faute d'orthographe, le nom de chacun d'eux diffère de deux lettres, et cela a toujours été-.

Dans ce film, on découvre la personnalité hors du commun du Chef d'orchestre Sergiu Celibidache. Et son fils Serge, sans tomber dans le vice du fanatisme, met en lumière un homme comme l'on en rencontre qu'une fois dans sa vie.

A chacun de se faire une opinion sur le Maestro de l’orchestre Philarmonique de Munich, qui mélomane phénoménal, qui gourou, qui génie de la musique, philosophe, homme de tous les débats, du plus simple au plus sophistiqué, nous en met plein la vue. Il touche l'âme et l'esprit. Cela en est presque charnel tant il est vrai, sincère, et juste. Celibidache était un homme exceptionnel, et un croyant contre le principe de tendre l'autre joue.

"Le Jardin de Celibidache" est aussi un film qui offre aux néophytes un moyen de se familiariser avec le monde de la musique Classique. De Bruckner à Mozart, en passant par Bartok, ce document ne peut laisser personne indifférent. C'est du bonheur, 145 minutes de pur bonheur pour découvrir un grand chef d'orchestre, un mélomane phénoménal, un homme comme il n'en existe plus.

Le Maestro Sergiu Celibidache est né en 1912 à Roman en Roumanie et décédé en Août 1996. Il était considéré comme l'un des plus grands Chefs au monde. De son vivant, il n'a jamais voulu enregistrer sa musique pourtant estimée comme une révélation. On peut désormais découvrir sa musique sur CD éditée chez EMI Classique.