L’image d’Épinal s’est éteinte ce matin…

par ksf  -  7 Janvier 2010, 11:12  -  #Politique

Alors que Jospin faisait la promo de son dernier livre sur France-Inter ce matin, on apprenait que Philippe Seguin, soixante-six ans, a succombé à une crise cardiaque.

Seguin est mort, vive Seguin ! Philippe Seguin c’était une personnalité politique bouillonnante, un homme de convictions fortes qui n’avait pas hésité à soutenir Badinter et l’abolition de la peine de mort notamment, ou à dire “non“ au traité de Maastricht. Dans un paysage politique Français quelque peu embrouillé, il était l’un des rares politiques à toujours défendre ses idées, bec et ongles, s’inscrivant dans une pure tradition Gaulliste de résistance et d’indépendance.

De quelque bord politique que l’on soit, la personnalité de Philippe Seguin imposait le respect, il va manquer dans le débat public. 

Seguin2 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

ksf 07/01/2010 15:17


En effet, et quand on parle de récupération, on peut déjà citer Le Pen, avec qui Seguin n'a jamais fait de compromis, insurgé contre tout accord avec l'extrême droite et notamment lors de
l'élection régionale en Rhone-Alpes, où Fillon n'a pas hésité à s'allier au FN


Frédéric Renauldon 07/01/2010 12:37


Un homme politique au sens le plus noble de l’acception nous a quitté……
Les politicards vont s’en donner à cœur joie dans la brosse à reluire, la récupération et la complaisance souvent déplacée qu’ils manient toujours avec une malsaine ingéniosité et fourberies sous
jacentes.
Il me semble que la décence imposerait de tout simplement honoré la mémoire d’un « type bien ».
Fred