Gaccio réhabilite Dieudonné

par ksf  -  18 Mars 2010, 14:32  -  #Actualités

Bruno Gaccio et Dieudonné publient “Peut-on tout dire ?“ et sont reçus par Karl Zéro sur BFM TV.

Karl Zéro : Dieudo antisémite c’est terminé ?
Dieudonné : Oui et je pense que cela n’a jamais existé. Je n’ai pas de culture antisémite. Je suis passé à un autre sujet.
Karl Zéro : Bruno, t’as pas eu peur de faire ce livre avec Dieudo ?
Gaccio : Au début j’avais un peu les j’tons. Les copains m’ont dit, tu vas te cramer. Aujourd’hui, on me dit que j’ai bien fait et que ça réhabilite un peu Dieudonné.
Karl Zéro à Dieudonné : Mais pourquoi aller chercher Le Pen pour être parrain de ta fille ?!
Dieudonné : Tu m’aurais dit, il y a quelques années, que Le Pen baptiserait ma fille… aujourd’hui, euh… (pas de réponse).
Karl Zéro : Mais tu l’as fait ou pas ? (Pas de réponse). Est-ce que ces gens ont déteint sur toi ? (sourire gêné de Dieudonné). Réponds à la question !
Dieudonné : Ils n’ont jamais influencé mon travail. J’ai de l’amitié pour certaines personnes. La diabolisation a été excessive…

A une époque, j’ai vraiment aimé Dieudonné pour ses sketchs écrits avec beaucoup de talent et d’intelligence. Je ne parle pas de la période Elie Sémoun. Mais, je m’interroge. Dieudonné, la rédemption ? Ses idées ont-elles vraiment changées à ce point ? Bruno Gaccio l’aurait-il convaincu qu’il était devenu un gros con ? Ce livre soufflera t’il sa réhabilitation ? Ou joue t’il un rôle pour mieux frapper plus tard ? Je n’oublie pas sa liste antisioniste présentée aux dernières présidentielles et ses déclarations haineuses. A l’époque où il présentait sa liste, il déclarait : “Nous sommes le seul mouvement anti-sioniste face à une multitude de partis qui sont quand même essentiellement gangrenés par le sionisme".
Aujourd’hui, dans le doûte, j’attends de voir si le mouton noir -comme il se définissait- a enfin les idées claires.

Dieudo.jpg
2009 - Dieudonné entouré de ses “co-listiers“ antisionistes

2010 - Dieudonné et Bruno Gaccio sur BFM dans Zéro Info

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :